LEO FERRE - Les chansons interdites Agrandir l'image

LEO FERRE - Les chansons interdites

Nouveau produit

9,99 € TTC

En savoir plus

1. Les Rupins 3’07 / 2. Paname 4’27 / 3. Thank you Satan 4’51/ 4. Jolie Môme 2’36/ 5. SI tu t’en vas 4’04/ 6. Miss Gueguerre 3’39/ 7. Merde à Vauban 3’12/ 8. Quand c’est fini, ça recommence 2’18/ 9. Les 400 Coups 4’21/ 10. Comme à Ostende 3’31 / BONUS / 11. Les poètes 2’52/ 12. La Maffia  2’53/ 13. Sonorama mars 1961 1’53/ 14. Sonorama avril 1961 6’59/ 15. Sonorama janvier 1962 6’38/ 16. Vingt ans (Version 1961) 2’27

En 1960, Léo Ferré quitte la maison de disque Odéon pour Barclay. Les disques qui vont paraître désormais vont lui apporter une avancé jusqu’ici inégalée dans sa carrière. Les orchestrations seront plus étoffées et la prise de son bien plus élaborée. C’est cette année là que Léo Ferré enregistre un disque 25 cm de huit chansons qui seront également redistribués sur deux 45 tours EP. « Paname », « Jolie Môme » et « Comme à Ostende » s’y inscrivent immédiatement comme des grands classiques. Fort de cette réalisation, le poète-musicien anarchiste enchaîne en 1961 avec un nouveau 25 cm qui sera immédiatement détruit. Il en découle un EP intitulé « Les chansons interdites de Léo Ferré ». On l’ignore souvent mais Léo Ferré connaît un grand succès au Canada à cette époque. Les couplages des disques Canadiens seront différents que ceux réalisés en France. Le format 25 cm n’existant pas là-bas, c’est en 30 cm que paraitront « Les chansons interdites de Léo Ferré ». Le disque contient les quatre chansons du EP français du même nom ainsi que six chansons du 25 cm « Paname » de 1960. C’est cette parution sous forme canadienne que nous rééditons ici, dotée de sa magnifique pochette. Il nous a paru utile d’éditer ce disque pour la première fois en CD pour diverses raisons. La première en est le couplage intéressant qu’il représente, la seconde réside dans le fait que trois des chansons dans leurs versions d’origine n’ont pas été réédité en CD à ce jour. En effet, le 25 cm « Paname » a été initialement enregistré en 1960 et édité en mono mais lors de la parution du disque « Léo Ferré chante en multiphonie Stéréo » en 1965, « Paname », « Jolie Môme » et « Comme à Ostende » ont été ré-enregistré. Les versions sont sensiblement différentes dans l’interprétation de Léo Ferré. « Jolie Môme » par exemple contient bien moins de liaisons et de vibrato dans le chant de 1965. Les intégrales de 1989, 2003 et 2013 ont à chaque fois proposé une réédition du 25 cm avec les trois version stéréo de 1965. Il est fort probable que les directeurs artistiques de la major en question ne se soient pas aperçu des différences notoires entre les versions. Le mélange de mixages mono et stéréo entre les différents titres auraient pû leur mettre le puce à l’oreille. Nous proposons donc de restituer les titres d’origine en mono ici. Nous avons inclus en bonus les deux titres du 25 cm « Paname » qui n’étaient pas proposés sur le 33 tours canadien, ainsi que la version originale de « Vingt ans » qui n’a jamais été réédité en CD non plus. Celle proposée depuis 1989 en CD étant également celle de 1965 en version alternative stéréo. Nous proposons ici également trois documents historiques qui reflètent la carrière de Léo Ferré à cette époque : Il s’agit des « Sonorama », ces disques souples d’actualité proposés chaque mois.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

LEO FERRE - Les chansons interdites

LEO FERRE - Les chansons interdites